Les matières complémentaires aux diplômes de communication

La communication est un secteur en pleine croissance et on voit la demande des recruteurs en pleine expansion. Pour faire la différence avec la concurrence des étudiants des autres écoles de communication et ceux de votre promo en bachelor communication ou mastère communication, il existe plusieurs matières complémentaires qui peuvent faire la différence devant le recruteur.

Les langues

Les diplômes de communication comme le BTS communication, le bachelor ou encore le mastère fournissent de nombreux outils aux étudiants. Ils sont aujourd’hui parfaitement préparés à intégrer le monde du travail. Cependant, les outils, les théories et toutes les compétences sont de près ou de loin les mêmes selon les écoles. Certaines sont considérées comme meilleurs que d’autres d’après les classements sur des critères secondaire, comme les publications des professeurs, la difficulté de l’examen d’entrée etc. Mais au final, un recruteur s’attache peu à ce genre de détails et vérifie en premier lieu ce que vous lui apportez de plus qu’un autre.

Ce plus, dans la communication peut être au travers des langues. A l’heure où la couverture des médias n’est plus le soucis majeur, réglé depuis plusieurs années par l’arrivée du web, on s’attache aujourd’hui davantage au message. Ainsi, la connaissance de la culture local ainsi que son langages et ses habitudes sont des trésors inestimables pour les entreprises et les hommes d’affaires. Maîtriser une ou plusieurs langues peut ainsi être un avantage indéniable devant le recruteur.

La psychologie

Effectuer une formation intermédiaire dans le domaine de la psychologie peut également être un atout de choix lorsque l’on se présente devant un recruteur. Connaître les réflexes et les théories dans le champ de la psychologie peut faciliter la composition d’un contenu, d’une image ou d’un message. On peut ainsi toucher avec plus de précision la cible du message.

Le journalisme

Arriver devant les recruteurs dans la communication avec une expérience ou une formation dans le journalisme comporte évidemment son lot d’avantages. Le journalisme permet de synthétiser et de faire passer un message clair à une audience importante. Un journaliste sait construire un contenu avec de la valeur ajoutée et peut prétendre à des fonctions importantes dans le domaine de la communication. Il participe chaque jour à sa construction. Il collecte, retraite et diffuse l’information.

Le journalisme un aperçu direct de tous les métiers de la communication et peut donc intervenir à tous les niveaux de la communication de l’entreprise.

Une combinaison de toutes ces expériences vous permettra de passer devant bien des concurrents lors d’une phase d’entretiens d’embauche. Le niveau de l’école et du diplôme sont bien entendu pris en compte (parfois trop) et régissent souvent le niveau du salaire (surtout dans les grosses entreprises) mais des compétences complémentaires vous offre une vision plus large et vous serez à termes plus efficaces et plus multitâches que les autres, peut importe le nom de l’école affiché sur leurs CV.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *